28 février 2012

Un Beyrouth – Paris presque ordinaire

A l’amie qui se reconnaitra J’ai découvert la business class d’Air France par hasard. C’est mon ami le dissident chinois qui m’a invitée. Je ne peux pas révéler son nom. J’ai promis de rester discrète. C’est Albert Nobbs en escale à Beyrouth. Il joue plusieurs rôles et change de tarbouche selon son humeur du jour. Albert c’est la Close déguisée en homme pour survivre dans un Dublin de la fin du 19ième. Typhoïde. Pauvreté. Misère. Retour à la classe affaires. Je m’assois sur le monde parallèle. Je balaye d’un battement de cil... [Lire la suite]
Posté par wani à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2012

La Révolution libyenne : 17 février 2011

« .. La terrible impuissance où se trouve tout homme de partager vraiment une douleur qu’il ne peut pas voir. » Albert Camus - La peste -   C’est une très mauvaise grippe. Une influenza. Une infection qui a contaminé tout le bassin méditerranéen. Une propagation à la vitesse du sable. Les antibiotiques sont en rupture de stock en Libye. Le directeur du port de Tripoli a bloqué les navires. Il est parti boire son thé vert aux cacahuètes. C’est cet instant précis qu’ont choisi les rats prisonniers des cales pour... [Lire la suite]
Posté par wani à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2012

Cette interminable tristesse de t’avoir perdu

« Mais demain, je serai loin Alors dis-moi dis-moi vite que tes mains ce sont mes mains Que mes yeux ce sont les tiens, tes mots les miens Mais pourtant, c'était bien Qu'est-ce qui dégringole si vite, qui jaunit comme un bouquin? C'est pas l'amour qui s'éteint, c'est quoi c'est rien. » Françoise Hardy – Que tu m’enterres   Que rien ne console ce chagrin. Ton absence. Le vide. Ta voix. Toi que j’ai tant aimé. Admiré. Parfois détesté. Souvent disputé. Toi qui me faisait pleurer à chaque départ. Hurler en silence.... [Lire la suite]
Posté par wani à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2012

Voir Zaitunay Bay et mourir

Beyrouth, un jour de février au ciel gris désespéré. C’est mon amie A. Elle a insisté. Je t’invite. C’est ton anniversaire. On va s’amuser. Il y aura des Louboutin qui picorent les decks en bois et des Hermès à la balançoire hésitante. Il y aura des bourgeoises oisives. Peut-être quelques hommes esseulés en mission spéciale déguisés en noirs. Attablés autour d’une nappe blanche au-dessus de tout soupçon. Comme les yachts gargantuesques qui leur font face. Il y aura des belles à la démarche chaloupée. Certaines et assurées au regard... [Lire la suite]
Posté par wani à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2012

Les tulipes fâchées

« Vivre aujourd’hui, vivre au jour le jour Avec du vague à l’amour Partir d’ici, revenir un jour Comme une vague à l’amour. » Juliette Greco Amants d’un jour. Amants de toujours. Amants épuisés. Amants consumés. Amants rêveurs. Amants songeurs. Amants autrefois. Amants flottants. Amants nageurs. Brasse et dos crawlé. Coulés dans la spirale. De cet amour fou. Absolu. Absurde. Des A de la première lettre. Amants d’un soir. Amants d’une nuit. Amants détraqués. Amants obsédés. Fous de cette vie chiffonnée. Froissée.... [Lire la suite]
Posté par wani à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]