22 janvier 2013

Etre heureux dans ce quelque part

« Il n'y a pas que le bonheur qui rend heureux. » Annie Ernaux   Mais es-tu heureuse au Liban depuis deux ans ? C’est la question de mon amie Jo. Une libanaise exilée en Suisse. Jo a vécu toute la guerre civile au Liban comme beaucoup d’autres. Elle est partie après. A seize ans, elle savait déjà qu’elle ne resterait pas et ne voulait plus rester de toute façon. Elle n’a connu que les abris et une scolarité décousue en points d’interrogations. Les téléphones portables n’existaient pas et quand le disparu d’un... [Lire la suite]
Posté par wani à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2013

Istanbul l’ensorcelante

« J'écris parce que je n'arrive pas à être heureux, quoi que je fasse. J'écris pour être heureux. » Orhan Pamuk   Libre. Un électron libre et anonyme dans une ville de treize millions d’habitants. Je n’étais plus sunnite ni chiite ni alaouite ni ismaélite ni maronite ni grecque orthodoxe ou catholique ni druze ni arménienne catholique ou orthodoxe ni protestante ni catholique romaine ni syriaque orthodoxe ou catholique ni copte ni assyrienne ni chaldéenne ni juive ni bouddhiste ou hindouiste. Aucune identification... [Lire la suite]
Posté par wani à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2013

La Libye, ce pays otage d’une tempête terroriste

En quelques jours nous sommes redevenus ce que nous étions malgré nous pendant quatre décennies. Des parias au tatouage indélébile. L’intervention de la France au Mali et la prise d’otage d’un site gazier en Algérie ont suffi pour que l’hystérie collective médiatique se déchaine à nouveau. La Libye, ce vaste pays aux frontières perméables rame péniblement depuis deux ans afin de retrouver une sécurité et l’estime d’une opinion occidentale préoccupée avant tout par ses intérêts financiers. Les attaquants seraient venus de... [Lire la suite]
Posté par wani à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2013

Et le vent soufflera quand même dans nos cheveux libres…

« Car le plus dur dans le malheur, ce n’est pas tellement d’être malheureux, c’est de se trouver privé de son minimum vital d’insouciance, de ce recours au rire ou, mieux encore, au fou rire salutaire qui fait sauter vos circuits et vous laisse pantelant, exhalant un de ces soupirs qui délivrent des pires tensions. Le malheur est désespérément sérieux. » Benoite Groult   Etre nées femmes dans un pays d’hommes. Un hasard génétique, faudra-t-il leur rappeler à chaque empreinte ? Une répétition navrante et enfantine. Des... [Lire la suite]
Posté par wani à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2013

Femmes d’Orient, pourquoi pleurez-vous ?

« La haine pour les femmes va jusqu’à supprimer leur sexe. » Benoite Groult.   C’est le titre d’un livre écrit par une Ethiopienne sur l’excision. Je n’ai trouvé aucune date ni nom à cette publication. C’est l’écrivaine Française Benoite Groult, un poids lourd du féminisme engagé qui l’a découvert un jour par hasard à la bibliothèque nationale. Femmes d’Orient, pourquoi pleurez-vous ? C’est le rappel d’un vaccin douloureux à la cicatrice aux démangeaisons d’une varicelle indélébile. Nous n’en finissons plus d’être... [Lire la suite]
Posté par wani à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2013

Sans titre

Dédicace à l'homme qui ne m'a jamais quittée un 1er janvier 2009. " J'ai aimé ma vie, mes erreurs, mes bonheurs, mes malheurs, mes générosités, mes égoïsmes. J'ai honte du monde de souffrances dans lequel je vis, je n'ai pas honte de ce que j'ai fait, de ce que je suis. Si je me rencontrais, je crois que je serais contente de devenir mon amie." Barbara
Posté par wani à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]