01 avril 2015

Mare Nostrum

Posté par wani à 14:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2015

J’écris

J’écris des mots cachés. Egarés depuis quarante-deux ans. Des secrets de vies. Arcanes enfouies au fond d’un désert kidnappé. J’ai occulté des milliers de lignes noires dans des tiroirs et classeurs bien rangés. Je suis une exilée libyenne arrachée de mon pays depuis plus de trois décennies. Architecte de métier, je me suis noyée sur des chantiers au son des marteaux piqueurs. Arpenté des échafaudages de maisons étrangères. Ecouté les caprices de clients fortunés. Casquée. J’ai bu des cafés avec des ouvriers ignorants tout de mon... [Lire la suite]
Posté par wani à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2015

Le lion du désert

http://www.dailymotion.com/video/x9eyyh_le-lion-du-desert-partie-8_shortfilms?start=307 Le Lion du désert (Lion of the Desert) est un film américano-libyen réalisé par Moustapha Akkad en 1980 En 1929, le chef du gouvernement italien Benito Mussolini(Fondateur du Fascisme) charge le général Rodolfo Graziani de résoudre le problème, en Libye, de la résistance armée des Bédouins, opposés à la colonisation de leur pays par l’Italie, et dont le chef spirituel est Omar Al Mokhtar. L’objectif de Graziani est la répression et surtout, la... [Lire la suite]
Posté par wani à 16:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2015

L'exil

" En exil, on n'est jamais satisfait, placide, en sécurité. L'exil, pour reprendre les mots de Wallace Stevens, est "une humeur hivernale" dans laquelle le pathos de l'été et de l'automne ainsi que la promesse du printemps sont proches mais inaccessibles. C'est peut-être une manière de dire que la vie d'un exilé évolue selon un calendrier différent, elle est moins saisonnière et installée qu'une vie chez soi. L'exil, c'est lorsque la vie perd ses repères. L'exil est nomade, décentré, contrapuntique et, dès que l'on s'y habitue, sa... [Lire la suite]
Posté par wani à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2015

Libye, ma terre une bombe à retardement

"Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent". Jean-Paul Sartre Tripoli Libye, Hôtel Corinthia octobre 2012   J’entre pour la première fois dans l’immense lobby de l’unique cinq étoiles de la ville. Ce jour là, je suis libre, légère et heureuse. Tripoli a été libérée depuis plus d’un an et il flotte encore une saveur aérienne comme si nous étions réconciliés avec des dieux à nouveau cléments et aimants. Il est 17 heures et j’ai rendez-vous avec quelques amies à déguster une tasse de thé vert à... [Lire la suite]
Posté par wani à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2015

Les électrons en perdition

Les électrons en perdition Hasard, rendez-vous ou synchronicité ? Peu importe puisque nous y sommes. Au carrefour des destins échoués entre deux rives. Silence frustré débordant d’un côté et liberté insolente de l’autre. A l’instant même où je rédigeais un texte intitulé : La Libye, la condescendance occidentale, deux tragédies se déroulaient décalées de quelques heures. Sanaa au Yémen, un attentat à la voiture piégée faisait une trentaine de morts et soixante blessés. Des anonymes qui n’auront  aucun hommage au... [Lire la suite]
Posté par wani à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2015

Libye : La condescendance occidentale

Je pensais n’avoir plus rien à écrire ni à ressasser au sujet de la Libye et des conséquences dramatiques de l’intervention militaire occidentale de 2011. J’avais usé toutes mes cartouches d’encre et asséché mes larmes d’exilée à la naïveté stupide d’espoirs il y a trois ans. Pauvre Libye, c’est ainsi que s’expriment désormais à notre égard certains journalistes ou spécialistes dissertant sur le chaos libyen. Pauvre Libye aux libyens à l’existence insignifiante. Sommes-nous si pauvres au point de n’inspirer qu’un sentiment de pitié... [Lire la suite]
Posté par wani à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2014

Bonne Année 2015

Posté par wani à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2014

Le mystère de la gazelle de Tripoli

    « Mon cher Ludwig, vous connaissez mal les français. Nous avons le complexe de la liberté, ça date de 89. Nous avons égorgé la moitié de l'Europe au nom de ce principe. Depuis que Napoléon a écrasé la Pologne, nous ne supportons pas que quiconque le fasse à notre place. Nous aurions l'impression d'être frustrés. » Un taxi pour Tobrouk   Située en plein cœur de Tripoli et trônant au centre d’une fontaine, elle était incontournable et faisait corps avec la dame dénudée en bronze la caressant. Elle,... [Lire la suite]
Posté par wani à 22:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2014

L’été indien à Genève

« Tu sais, je n´ai jamais été aussi heureux que ce matin-là Nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci C´était l´automne, un automne où il faisait beau. » Joe Dassin Genève un mois d’octobre proche de l’été indien. Le ciel genevois vient enfin de se déchirer, les affiches des dernières votations cantonales avec leurs trois fois oui ou trois fois non attendent sagement leur décrochage, les enfants s’ébattent dans la cour d’école de la vieille ville, quelques pointures du barreau se détendent entre deux audiences... [Lire la suite]
Posté par wani à 20:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]