16 mars 2012

Hadia Gana, l’artiste franco-libyenne qui fait parler les pierres

  « Il n’y a pas de hasard il n’y a que des rendez-vous. » Paul Eluard C’est une rencontre improbable. Surréaliste. Impensable il y a un an. Dix ans nous séparent l’une de l’autre. Un exil d’une trentaine d’années. Une méditerranée tourmentée. Deux vies aux antipodes. Planètes à la fois proches et lointaines. Libye. Suisse. Et toujours le même monstre aux multiples têtes entre nous. Hadia. Calme et sereine comme son prénom. Artiste d’origine berbère née à Tripoli d’un père libyen et d’une mère française. Elle est... [Lire la suite]
Posté par wani à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2012

Le Printemps franco-libyen n’aura pas lieu

En hommage au peuple libyen qui a été dépouillé, volé, éclaté et tué pendant quarante deux ans d’une dictature sans foi ni loi. Le grand déballage a commencé. Révélations. Etalages. Scoops inventés. Soupçons. Enquêtes. Démentis. Accusations. Doutes. Promesses. Discours. La liste est longue. Parole parole. C’est la débandade dans la cour de récréation. Les médias sont déchainés. L’encre coule à flots. Des torrents de mots tout aussi débridés et insolents les uns des autres. Quelques petits mois nous séparent des élections... [Lire la suite]
Posté par wani à 17:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2012

Les ombres éthiopiennes de Beyrouth

A ces femmes qui ne me liront jamais Ce sont les sœurs de Lucy. Peut-être des cousines. C’est sur les terres d’Ethiopie que ses restes ont été découverts il n’y pas si longtemps. Elle a une petite voix timide. Le regard droit. Franc. Honnête. Ma meilleure amie est en prison. Je veux aller la voir. Affirmative. Elle ne me le demande pas. J’ai une bible à lui donner. Ma chair de poule bourgeoise s’hérisse. Dérangée. Un peu gênée. Légèrement perturbée. Un brin embarrassé. J’ai encore en tête une vidéo qui circule sur internet. Celle... [Lire la suite]
Posté par wani à 21:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2012

Et ce ciel bleu turquoise…

J’ai décidé que ce sera désormais notre rendez-vous dans ces alpes suisses. Que tu aimais. Le calme. La paix. Le silence. Le soleil froid. Ton verre de blanc savouré face à ces chaines caillouteuses et enneigées. Les enfumer. Les embaumer. Odeur de cigare. Volutes échappées. Aspirées en cachette. Coupables pris en flagrant délit de clopitude. L’occident aseptisé. Django Reinhardt à la guitare. Je pense à toi. Au corps si près. A l’esprit évadé. Play it again Sam. Une histoire d’amour. Un homme. Une femme. Un père. Une fille. Chagrins... [Lire la suite]
Posté par wani à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2012

La Suisse aux rides craquelées

La troisième guerre mondiale est annoncée. C’est ma petite sœur qui me l’a dit. Elle le sait de source sûre. C’est son maraicher de la place. Il en est certain. La crise. Un tic et tac vulgaire et dérangeant. La misère des autres. La détresse impudique. Les guerres à la fois lointaines et si proches des pays civilisés. C’est arrivé près de chez vous. Ecœurant. Nauséeux. Apeuré. Chronique d’une mort qui n’en finit plus de tuer. Agonie à petit feu. Malheurs consumés. Tout le Moyen-Orient s’embrasera. Un tsunami de réfugiés envahira... [Lire la suite]
Posté par wani à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2012

Un Beyrouth – Paris presque ordinaire

A l’amie qui se reconnaitra J’ai découvert la business class d’Air France par hasard. C’est mon ami le dissident chinois qui m’a invitée. Je ne peux pas révéler son nom. J’ai promis de rester discrète. C’est Albert Nobbs en escale à Beyrouth. Il joue plusieurs rôles et change de tarbouche selon son humeur du jour. Albert c’est la Close déguisée en homme pour survivre dans un Dublin de la fin du 19ième. Typhoïde. Pauvreté. Misère. Retour à la classe affaires. Je m’assois sur le monde parallèle. Je balaye d’un battement de cil... [Lire la suite]
Posté par wani à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2012

La Révolution libyenne : 17 février 2011

« .. La terrible impuissance où se trouve tout homme de partager vraiment une douleur qu’il ne peut pas voir. » Albert Camus - La peste -   C’est une très mauvaise grippe. Une influenza. Une infection qui a contaminé tout le bassin méditerranéen. Une propagation à la vitesse du sable. Les antibiotiques sont en rupture de stock en Libye. Le directeur du port de Tripoli a bloqué les navires. Il est parti boire son thé vert aux cacahuètes. C’est cet instant précis qu’ont choisi les rats prisonniers des cales pour... [Lire la suite]
Posté par wani à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2012

Cette interminable tristesse de t’avoir perdu

« Mais demain, je serai loin Alors dis-moi dis-moi vite que tes mains ce sont mes mains Que mes yeux ce sont les tiens, tes mots les miens Mais pourtant, c'était bien Qu'est-ce qui dégringole si vite, qui jaunit comme un bouquin? C'est pas l'amour qui s'éteint, c'est quoi c'est rien. » Françoise Hardy – Que tu m’enterres   Que rien ne console ce chagrin. Ton absence. Le vide. Ta voix. Toi que j’ai tant aimé. Admiré. Parfois détesté. Souvent disputé. Toi qui me faisait pleurer à chaque départ. Hurler en silence.... [Lire la suite]
Posté par wani à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2012

Voir Zaitunay Bay et mourir

Beyrouth, un jour de février au ciel gris désespéré. C’est mon amie A. Elle a insisté. Je t’invite. C’est ton anniversaire. On va s’amuser. Il y aura des Louboutin qui picorent les decks en bois et des Hermès à la balançoire hésitante. Il y aura des bourgeoises oisives. Peut-être quelques hommes esseulés en mission spéciale déguisés en noirs. Attablés autour d’une nappe blanche au-dessus de tout soupçon. Comme les yachts gargantuesques qui leur font face. Il y aura des belles à la démarche chaloupée. Certaines et assurées au regard... [Lire la suite]
Posté par wani à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2012

Les tulipes fâchées

« Vivre aujourd’hui, vivre au jour le jour Avec du vague à l’amour Partir d’ici, revenir un jour Comme une vague à l’amour. » Juliette Greco Amants d’un jour. Amants de toujours. Amants épuisés. Amants consumés. Amants rêveurs. Amants songeurs. Amants autrefois. Amants flottants. Amants nageurs. Brasse et dos crawlé. Coulés dans la spirale. De cet amour fou. Absolu. Absurde. Des A de la première lettre. Amants d’un soir. Amants d’une nuit. Amants détraqués. Amants obsédés. Fous de cette vie chiffonnée. Froissée.... [Lire la suite]
Posté par wani à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]