01 novembre 2011

Nos enfants, ces terribles rebelles

Dédié à un jeune Révolutionnaire libyen. Ne me quitte pas Je t’inventerai des mots insensés Que tu comprendras Je te parlerai de ces amants-là Qui ont vu deux fois leurs cœurs s’embraser Je te raconterai L’histoire de ce roi mort De n’avoir pu te rencontrer. Jacques Brel C’était hier matin juste avant le café et veille de Toussaint. Fête des morts. Quelle drôle d’idée. Un message sur Facebook. Priez pour que mon ami revienne à la vie. C’est mon petit cousin. Le rebelle de Tripoli. Un cri de désespoir. Impuissance face à un... [Lire la suite]
Posté par wani à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2011

L'Homme

L'Homme peut être aussi beau que moche. Il est prêt à vendre son âme au diable pour quelques minables billets.Quelle tristesse...
Posté par wani à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Une journée très particulière à Batroun

A la mémoire de mon père et de tous les libyens qui ont sacrifié leurs vies. Le ciel est bleu turquoise. Limpide. La mer scintille, ses reflets argentés me brûlent les yeux et me font pleurer. Les poissons se promènent en tribus blottis les uns contre les autres. Un crabe essaye de grimper sur son rocher. Il glisse et recommence. Je regarde ma petite fille qui s’amuse à jeter des cailloux. Elle est belle de dos face à cette méditerranée.Au loin, la silhouette de Beyrouth s’étale dentellée un peu floutée. Batroun se réveille... [Lire la suite]
Posté par wani à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2011

LIBRES

Elle ne le sait pas encore...
Posté par wani à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2011

Bon week-end !

Posté par wani à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2011

Guerre en Libye

En tongs et guitare...Mais que fait Al-Qaida ?...................    
Posté par wani à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2011

Kafka en vacances à Beyrouth.

Beyrouth, quartier de Sin El Fil qui signifie dent de l'éléphant. Un matin comme tous les autres. Librairie Antoine. Soudain le temps s’est figé. Tout le monde est dans la rue. Les banquiers, les libraires, les clients, le fleuriste, les badauds. Interloqués, ils s’interrogent. Ils scrutent le ciel. Non, ce n’est pas les voisins en ballade. Pas de fumée. Aucun cri. Un silence inhabituel. Un policier arrête les voitures. Un homme court. Mais que se passe-t-il ? Curieuse mais un peu méfiante je m’avance. Je ne vois rien. Un petit... [Lire la suite]
Posté par wani à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2011

Rêves et espoirs libyens…

« En Libye, le défi islamiste. » C’est le titre de l’article paru dans le Temps du 11.10.2011 et rédigé par la journaliste A. Mounier-Kuhn. Je lis les mots qui défilent et tournent comme des derviches déboussolés. Les noms des islamistes. Les faits. Les chiffres. Les preuves. WikiLeaks. Guantanamo. Ben Laden. Al-Qaida. Afghanistan. Irak. Le Jihad. La prison effrayante d’Abou Slim. Les deux cent quatorze détenus islamistes relâchés, leur rôle actif durant la Révolution libyenne… Libye. Mon pays, celui que j’ai quitté pour... [Lire la suite]
Posté par wani à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2011

Un vendredi soir dans les souks de Beyrouth.

Ils essayent de retrouver leurs âmes décollées. Corps perdus. Squelettes inconsistants. Toujours les mêmes enseignes pathétiques de banalité. Hermès. Zara. HM. Louboutin. Couloirs. Ascenseurs. Escalators. Les talons aiguilles tambourinent le sol qui suinte la propreté. Les belles se prélassent sur quelques bancs. Ereintées par une longue journée chiffonnée. Les hommes bataillent à côté. Un peu de tôle éraflée. Ton qui monte. Absurdité humaine. On note les matricules. Menaces. Les roues font hurler le bitume. Un sketch de plus.... [Lire la suite]
Posté par wani à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2011

Prisonniers

Texte écrit quelques jours après le début de la Révolution libyenne en Février 2011 et toujours d'actualité... A mon amie d’enfance Abir G. de Tripoli. Je n’oublierai jamais le timbre de ta voix étranglée. Tu as réussi à te faufiler, à déjouer les brouillages des lignes téléphoniques. Je sais que tu as dû essayer avec une patience acharnée. Des milliers de fois. Tu deviens folle. Internet est coupé depuis une semaine. Tu ne peux pas me le dire mais je le devine. Je vais bien. Les enfants ne vont pas à l’école depuis vingt jours. Mon... [Lire la suite]
Posté par wani à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]